Acquisition Musée du Louvres

Télécharger le dossier de presse

Le musée du Louvre a annoncé l’acquisition d’une coupe et son couvercle de l’orfèvre Jean-Baptiste Fossin, orfèvre parisien
de la première moitié du XIXe siècle, auprès de la Galerie allemande Neuse de Brême, fondée par Achim Neuse et Volker Wurster

Suivant la tradition des maîtres orfèvres de la Renaissance, cette précieuse coupe à couvercle d’agate a été enrichie d’une monture sculpturale d’argent et vermeil ainsi que d’une exquise décoration d’émail polychrome dominant le couvercle.

Les sculptures de Vénus et Cupidon forment allègrement la prise.

Les Trois Grâces reliées les unes aux autres par des chaînes ornées de fleurs et reposant sur des figures grotesques viennent soutenir la coupe.

Jean-Baptiste Fossin a travaillé comme chef d’atelier auprès de Marie-Étienne Nitot (1750–1809), joaillier de l’Empereur Napoléon Ier et fondateur de la maison Chaumet.

Lorsque le fils de Nitot, François-Regnault, se retire de l’entreprise familiale au moment
de la Restauration des Bourbons entre 1814
et 1815, Fossin prend alors la relève. C’est sous sa direction que l’entreprise devient l’une des plus célèbres de son époque, notamment pour
la bijouterie. Le fils de Jean-Baptiste Fossin, Jules, rejoint son père en 1830 et ensemble ils sont nommés joailliers du Roi par Louis-Philippe

Communiqué-Presse-LOUVRE-NEUSE